Impôts : Comment déclarer ses gains forex

Les gains réalisés sur le marché des changes, comme n’importe quels revenus d’ailleurs, sont soumis à l’impôt sur le revenu français. Lors de votre déclaration annuelle, il faudra donc mentionner l’ensemble des montants perçus par l’intermédiaire de cette activité. Comment le faire ? C’est ce que nous verrons aujourd’hui.

Le taux d’imposition appliqué pour les revenus issus du trading dépend de plusieurs éléments :
– Le pays de résidence du trader,
– Le pays dans lequel est hébergé son compte de trading,
– Le pourcentage que le trading représente dans son revenu global, plus ou moins 50%.

Concrètement, si vous êtes résident français, que vous disposez d’un compte de trading basé en France et que le trading représente votre activité principale alors l’administration fiscale vous considèrera comme un professionnel. Elle vous classera dans le régime des bénéfices non commerciaux (BNC) et vous appliquera un barème progressif. Au maximum, votre taux d’imposition peut atteindre 54% avec, en plus, 12,3% de prélèvements sociaux.
Si en revanche, le trading forex représente une part minoritaire de vos revenus alors vous serez considéré comme un opérateur occasionnel et un régime forfaitaire vous sera appliqué. Le taux d’imposition pour cette catégorie est de 18% sur les plus-values. Ajoutez à cela 12,1% de cotisations sociales.


Leave a Reply

Яндекс.Метрика